Treize autres immigrants roumains sont interceptés

Ils ont garé leur voiture à Magog, d’où ils se sont eux-mêmes dénoncés

MAGOG – Treize personnes d’origine roumaine ont été interceptées à Magog tôt lundi matin après avoir traversé la frontière de Stanstead sans s’arrêter au poste douanier. Il s’agit de la troisième tentative du genre en moins d’une semaine dans la région.

La Gendarmerie royale du Canada avait demandé assistance à la Régie de police de Memphrémagog (RPM) vers 4h30 pour intercepter un gros véhicule utilitaire immatriculé de l’Illinois.

Le véhicule suspect dans lequel s’entassaient 13 personnes — dont des enfants et bébés — a été rapidement arrêté sur l’autoroute 55 à la hauteur de Magog. La GRC est venue cueillir les immigrants qu’elle a pris en charge.

C’est la troisième fois que cette scène se répète depuis jeudi à Magog où deux autres véhicules avaient fait le même stratagème pour passer 17 personnes d’origine roumaine, dont sept enfants. Dans ce cas, l’alerte avait été donnée vers 2h45 par un premier appel des douanes canadiennes informant qu’un véhicule immatriculé de l’Ohio avait refusé de s’immobiliser à la frontière. Cette voiture avait été interceptée rapidement par la RPM, avec huit personnes à bord, au centre-ville de Magog.

Étonnamment, un second appel pour le même scénario avait été reçu vers 6h, pour un autre véhicule immatriculé cette fois de l’Arizona. Neuf personnes s’y trouvaient et ont également été interceptées. Tous les immigrants ont demandé le statut de réfugiés.

Le 17 juillet dernier, d’autres Roumains avaient été découverts à Magog. Les 11 adultes et trois enfants avaient demandé à un passant de les conduire aux autorités canadiennes. Le citoyen avait immédiatement contacté la police et les immigrants avaient été retrouvés en pleine nuit, à 4h40. Le groupe ne s’exprimait pas en français et à peine en anglais.

Cette troublante histoire avait quelque peu secoué la population de Magog, municipalité située à près de 30 minutes de la frontière de Stanstead. Une enquête sur ce dossier avait été confiée à la Gendarmerie Royale du Canada.

http://m.journaldemontreal.com/2012/10/15/treize-autres-immigrants-roumains-sont-interceptes

Comentarii

Comentarii

Lasă un răspuns